Medium Rare

Medium Rare
Votre vote ?

C’est donc un sentiment de responsabilité qui doit accompagner le médium puisqu’il fait partie d’une équipe dont il est la partie visible, mais où derrière lui il y a beaucoup plus, et que ce qui est derrière lui, qui est positif et vrai, qui l’inspire et le protège, doit le refléter par son comportement. Ceci est fait par ces médiums qui, étant déjà compris dans la doctrine spiritualiste, et convaincus de l’équanimité et de la perfection avec lesquelles ils agissent dans le monde spirituel, convaincus par eux-mêmes de l’existence de ce monde supérieur, deviennent des porte-parole avec leur exemple de cette vie qui est au-delà de l’existence terrestre fugitive, sans que personne ne le leur impose.

Pour eux, la médiumnité a une transcendance éthique et morale. Parce que personne ne sait mieux qu’eux que nous sommes des êtres éternels, que nous ne mourons pas avec notre corps, mais que nous survivons à la mort. Le médium comprend alors que s’il doit servir d’intermédiaire entre les deux plans, il doit aussi agir, par pure logique, selon l’expérience qu’il vit directement et qui lui fait comprendre que nous sommes des êtres en constante évolution, une évolution des valeurs intrinsèques de l’être humain, de ces attributs qui composent notre personnalité et que nous portons en nous, comme partie intégrante, au-delà de l’existence humaine transitoire.

En même temps, il comprend aussi qu’il doit aider le reste de l’humanité à comprendre cette grande vérité : l’immortalité, comme continuité de la vie dans l’évolution ascendante, ce qui est la chose la plus difficile à admettre pour la société, et ce qu’il doit faire avec son exemple comme personne et comme moyen. Parce que s’il ne se comporte que comme un médium et ne fait pas ce travail en faisant savoir qu’il n’est qu’un intermédiaire des autres plans de vie, il n’offre pas une occasion en or de faire réfléchir tous ceux qui ont recours à sa médiumnité. Cependant, s’il ne s’attribue pas le mérite de sa personne, s’il fait son travail avec altruisme et s’il offre aussi un bon exemple en tant que personne, il contribuera à éveiller l’agitation spirituelle chez de nombreuses personnes, ce qui, nous devons le comprendre, est beaucoup plus important que l’objet ou le motif du fait en question pour lequel ils ont cherché l’aide d’un médium.

C’est donc une grande facette pour les médiums, de savoir comment se comporter en tant que personnes qui sont, et en tant que médiums au moment de l’échange. Il s’agit cependant d’une question d’une grande importance pour l’esprit, car il est le seul qui soit capable de comprendre la nature du travail du médium, et qui ne soit pas capable de le comprendre, et qui n’ait pas été capable de le comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *