Trouver l’amour à 40 ans grâce à nos voyants ?

Le travail que nous proposons chaque jour d’être un peu meilleur nous aide à voir la réalité et à nous accepter tels que nous sommes ; il nous donne de la sécurité, et de cette façon diminue le souci de penser à la façon dont les autres nous verront ou au niveau social que nous avons atteint. Cet exercice de dépassement nous fait grandir et nous donne l’équilibre émotionnel, nous fortifie en tant que personnes, facilitant la réalisation des objectifs que nous nous sommes fixés pour atteindre.

Si nous découvrons et que nous sommes conscients des difficultés et des carences que nous apportons, cette connaissance nous permettra de surmonter les conflits que nos limites nous causent, en étant conscients de notre propre fragilité. Et ces victoires et ces défaites deviendront des expériences, nous indiquant le chemin où nous pouvons aller et où nous ne pouvons pas aller.

Nous savons qu’il n’y a pas de coïncidence, que tout au long de notre vie nous sommes mis devant ce que nous avons besoin de vivre, et que c’est la Sagesse divine qui nous place au bon endroit pour enrichir nos expériences et développer certaines valeurs, certaines compétences.

La confiance en soi nous aide donc à nous adapter à toute situation qui peut se présenter. Nous devons nous rappeler que nous sommes à un point d’évolution, dans une existence physique qui est une conséquence du passé, avec un programme à réaliser aujourd’hui. Nous devons être conscients de notre potentiel et du fait que nous avons toutes les chances de réussir si nous y mettons les efforts nécessaires.

Soyons nous-mêmes des personnes dignes de confiance pour la droiture de notre vie, capables d’infecter les autres avec optimisme pour la bonne exécution de nos devoirs.

Voyance pour le couple

Pour l’attitude mentale et affective malavisée qu’ils adoptent face aux vicissitudes de la vie quotidienne.

La grande majorité des gens ignorent que leur égoïsme, avec sa suite d’envie, de jalousie et de mauvais désirs, ainsi que de mauvais sentiments, est une énergie psychomagnétique négative, qui endommage l’énergie même qui la nourrit.

Quand l’être humain acquiert la connaissance des lois qui gouvernent la Vie dans ses différents aspects, il pourra éviter de créer les causes qui engendrent le malheur et créer les conditions qui produisent le bonheur. Et ce n’est pas une utopie mais une réalité, ignorée par beaucoup de gens, même ceux qui ont une culture académique.

Le bonheur est le but vers lequel toute créature humaine avance, puisqu’il lui correspond par la loi ; et qu’il atteindra quand il réussira à créer les conditions propices à sa manifestation. Parce que le bonheur, tout comme le malheur, sont des états conséquents de notre conduite.

Et le bonheur le plus durable est obtenu lorsque nous atteignons cet état de paix de l’esprit et d’harmonie émotionnelle qui rend la vie plus agréable. Pour ce faire, il est indispensable, en plus de surmonter les aspects mentionnés, de maintenir les sentiments de bonté et les désirs de bien pour tous, ainsi que les pensées constructives, basées sur la fraternité humaine.

Parce que le bonheur est la conséquence naturelle d’une Conscience calme et du sentiment et de la manifestation de l’Amour dans la vie quotidienne, qui produisent l’harmonie dans l’esprit et l’âme de la personne, l’harmonie qui génère des sensations de bonheur ineffable.

Mais notre plus grand ennemi, déguisé en ami : l’EGOISME, s’y oppose. Pour l’égoïsme, le tronc d’où sortent les imperfections du caractère, dans ses différents aspects, est la plus grande cause de malheur. Il n’y a pas de personne égoïste qui soit heureuse, parce que l’égoïste, dans son attitude exigeante et amassante, est constamment désarmonisé, mentalement et émotionnellement ; même dans l’ignorance de lui-même, il l’ignore.

Pourquoi tant de gens sont-ils malades des « nerfs », de l’estomac, du foie, etc. avec une vie d’amertume ?

Pour l’attitude mentale et affective qu’il adopte dans sa vie quotidienne, en dehors des lois naturelles, les lois de la Vie. Et ils vivent comme ça parce qu’ils sont ignorés. C’est pourquoi la Connaissance est si nécessaire.

Par exemple, lorsqu’une personne jalouse et rancunière sait que les sentiments ignobles qu’elle entretient passivement sont la cause de la détérioration de sa santé et d’autres malheurs qui rendent sa vie amère, ne pensez-vous pas que cette personne fera un effort pour surmonter cet état ?

Nous devons savoir et avoir pour vérité que le corps physique créé dans les lois biologiques, est d’accueillir un Être spirituel, qui vient à la vie physique avec un programme de réalisations, pour accomplir une destinée, dans laquelle est inclus le dépassement des imperfections et pour développer les facultés mentales et psychiques dont l’Esprit a besoin pour son progrès.

Et dans la mesure où vous ferez ce programme, vous avancerez sur le chemin de votre évolution, vers le bonheur total.

Voyance pour sauver mon couple ?

En suivant les lignes directrices qui devraient marquer notre performance au sein d’un groupe ayant des préoccupations spirituelles, nous examinons maintenant le sens de la tolérance, du respect et de la compréhension.

Sans garder ces valeurs comme principes nécessaires, il est très difficile pour les tâches, les initiatives et les activités qui font partie des objectifs établis d’être menées à bien dans un ensemble. Surtout lorsque l’un de ces objectifs premiers doit être celui de la coexistence, sans laquelle, comme nous l’avons déjà mentionné dans cette section, il nous sera pratiquement impossible d’établir de bonnes relations et de respecter les engagements pris « en tant que membres d’un groupe » lorsque nous nous incarnons sur terre.

Tolérer, c’est respecter les idées, les croyances ou les pratiques des autres quand elles sont différentes ou contraires aux siennes ; comprendre, c’est trouver les actes ou les sentiments des autres justifiés ou naturels. Et respecter, c’est respecter, c’est être attentif aux autres.

Ce ne sont pas seulement des paroles, ce sont d’authentiques bastions d’éducation, de bonnes manières et de conduite morale que nous devons toujours essayer d’être avec nous dans toutes nos actions, à tout moment, quand il s’agit de nos relations avec nos semblables. Pour certains, ce ne sont que des mots, quand ils ne sont pas prêts à céder, à accepter que d’autres puissent aussi avoir de bonnes idées, à supposer que nous pouvons avoir tort, et que les choses appartiennent à tous et pour tous, que personne ne doit se poser en leader absolu de quoi que ce soit, car de là le fanatisme, l’intransigeance, l’arrogance, il ne se fait plus guère de pas.

Au contraire, la plus belle chose au monde est de partager, de vivre une coexistence saine et propre, sans impositions, sans mandats, sans détours, sans duplicité. Que chacun des membres du groupe ait son mot à dire, que l’analyse et l’expérience de tous soient mises en lumière et qu’elles constituent la meilleure option, démontrant ainsi que tous sont valables, que notre idée ou notre opinion n’est pas toujours la meilleure et que l’important est que, quelle que soit la décision prise, elle est acceptée et acceptée par la majorité.

Pour arriver à cette pratique de vivre ensemble, et de partager les choses qui nous concernent tous, il faut avoir la maîtrise de soi, et l’humilité suffisante pour accepter les idées des autres, même si elles ne coïncident pas avec les nôtres, tolérer c’est respecter les idées……

Il faut aussi que la charité germe déjà dans nos cœurs, pour pouvoir comprendre les attentes des autres et faire en sorte que chacun se sente nécessaire, utile et constitutif du groupe comme le premier, sinon nous nous préoccuperons peu des opinions de l’ensemble, parce que nous considérerons notre meilleur. Les égoïstes et les fiers veulent toujours s’en tirer et essayer de nous convaincre que sa préparation est plus grande et qu’il doit faire ce qu’il dit parce que c’est la meilleure. C’est le pôle opposé à l’humilité, et donc un grand obstacle pour pouvoir se réaliser au sein d’un groupe, et que celui-ci parvient à se développer librement et sans les obstacles propres aux défauts humains, si typiques, et qui ne servent qu’à détruire et interrompre efficacement les processus évolutifs.

Affinité amoureuse

Entre deux personnes « amoureuses » il existe une relation dense de symboles astraux qui suit des règles précises de gravitation réciproque. Difficile de tomber amoureux de quelqu’un « par hasard », pour la simple raison que les rencontres faites au cours de la vie suivent la dynamique du complexe de cendrillon créée par l’harmonie ou la disharmonie entre les éléments astraux.

L’astrologie comparée nous permet de voir plus clairement les forces agissant dans les relations personnelles et d’approfondir les relations du couple, apportant des solutions pour accéder à une meilleure compréhension et une écoute plus attentive aux besoins de son partenaire.